L’association britannique FETA met en garde contre les rétrofits avec le R-32

Selon l’association britannique FETA, il y aurait, depuis quelques temps, une tendance à utiliser le R-32 (fluide A2L, moyennement inflammable), comme drop-in dans les installations existantes de R-410A. La raison pour cette pratique dangereuse sont certainement les prix en forte augmentation et le manque de R-410A sur le marché.

 

Ce sont surtout les différentes caractéristiques de ces deux fluides qui posent problème. En effet, les fabricants de gaz le disent clairement : les fluides classés come A2L ne se prêtent pas aux rétrofits suite à leur inflammabilité. Une installation conçue pour le R-410A n’a pas les mêmes pressions, profiles d’inverter, échangeurs de chaleur, etc. comme une installation au R-32 – en dehors du risque de sécurité considérable. Utiliser du R-32 dans une installation existante veut dire qu’elle ne serait plus sous garantie, qu’elle ne correspondrait plus aux exigences de la norme EN-378, qu’elle serait non-conforme à la DEP et que sa durée de vie serait raccourcie considérablement.

 

www.epeeglobal.org

  ...

Evénement

Traducteur Froid Clim